Home / Actu / Niuzy – Un Noël éthique tout en style !

Niuzy – Un Noël éthique tout en style !

 

Vous le savez, notre petite planète vieille de 4,55 milliards d’années est aujourd’hui en danger.

Oui mais il faut faire marcher l’économie. Mais consommer c’est polluer !

A Niuzy, on prend soin de la planète en promouvant des actes responsables tout en restant stylés !

C’est pourquoi on a décidé de partager avec vous nos bonnes adresses écologiques et pas chères pour un Noël fashion et éco-friendly !

Un vent de nouveauté souffle sur la planète mode, alors voici les marques à ne pas rater pour être dans la tendance. 

C’est le moment de changer notre mode de consommation, tout en style !

 

 

Brixtol

Cette marque étonnante créée par les deux designers Suédois Gustav Kjellander and Emil Holmström en 2011 propose des vêtements fabriqués à partir de bouteilles plastiques non-recyclables, comme les vestes hivernales, imitation fourrures, pièces maîtresses de leur collection réalisées à partir d’acrylique et modacrylique.

Ils collaborent avec des entreprises de recyclages afin de limiter l’impact des  bouteilles en plastique dans les océans qu’ils réutilisent pour en faire des vêtements tendances.

Leur inspiration se trouve dans la mode anglaise des années 1960 avec des couleurs vives et vintages.

Le nom de la marque vient de la ville de Bristol, connu pour sa scène artistique underground et du quartier de Londres Brixton d’où vient le groupe de musique “The Clash” que les designers scandinaves affectionnent particulièrement.

Gustav et Emil surfent sur la vague écologique de plus en plus présente et déjà bien enracinée en Suède tout en y ajoutant leur amour pour la culture anglaise.

https://www.brixtoltextiles.com

 

 

Jan’n june

Des prix abordables pour des articles d’une qualité exceptionnelle et des designs modernes. C’est le pari réussi des deux entrepreneuses Anna et Julia, fondatrices de Jan’n June.

Ne trouvant pas de marques écologiques et tendances à la fois, les deux jeunes femmes ont décidé de créer leur propre label.

Une bonne initiative qui leur permet de vivre leur passion en proposant de beaux produits et en participant à un monde meilleur.

Installées à Hambourg et collaborant avec des entreprises Indiennes et Polonaises, elles utilisent les déchets textiles pour créer des pièces polyester 100% recyclées ou en coton 100% organique.

La nouvelle collection sobre, tendance et un brin hipster se marie parfaitement avec la plupart des accessoires qui sont déjà dans nos armoires.

Les hommes ne sont pas en reste avec un choix de blouses, chemises et d’écharpes hivernales pour bien commencer la nouvelle année.

https://jannjune.com

 

 

 

Deepmello

Faire de beaux vêtements en cuir sans animaux c’est possible grâce à la grenade.

La peau de ce fruit rouge aux propriétés bien connues devient un cuir végétal de très bonne qualité. Ce cuir vegan offre tous les avantages du vrai cuir avec un impact moindre sur l’environnement.

La styliste Allemande Anne-Christin Bansleben a commencé à s’intéresser a la grenade grâce à son métier de botaniste. Elle s’est d’abord tournée vers les cosmétiques organiques avant de mettre un pied dans la mode.

C’est en réfléchissant à un moyen de réutiliser les déchets du fruit après l’extraction des graines  qu’elle a eu l’idée d’en faire du cuir vegan.

Des sacs, en passant par les tops ou les noeuds papillons, Anne-Christin Bansleben propose des accessoires fashion et indémodables. Les prix sont similaires à des produits en cuir animaux. Comptez environ 70 euros pour un top et 300 euros pour un sac à main.

https://www.deepmello.com

 

Maqu

Marisa, la designer a trouvé son inspiration sur les hautes montagnes Péruviennes alors qu’elle n’était qu’une enfant, regardant sa grand-mère confectionner des vêtements à la main.

Après avoir travaillé pour les fashions weeks de Copenhague et de Paris, Marisa s’est ensuite installée à Berlin pour créer son label de mode durable.

En 2015, la première collection Maqu voit le jour dans la capitale Allemande. Un an plus tard, en 2016, elle fonde son projet de développement durable : “Maqu Green Project” pour lequel art, design et praticabilité sont associés à des aspects sociaux, écologiques et durables.

Tous les tissus utilisés sont biologiques certifiés à 100%, l’equipe Maqu ne travaillant exclusivement qu’avec des producteurs et des tailleurs qu’ils connaissent personnellement.

En accordant une grande attention aux normes de qualité, ainsi qu’aux conditions de travail, les collaborateurs de la marque vivant au Pérou reçoivent un salaire juste et un aménagement des plages horaires favorables.

https://www.bymaqu.com

 

 

Ector

Cette start-up française vient de créer la première basket “made in France” éco-responsable.

La marque propose des chaussures cousues mains, selon la méthode KNIT dans un style moderne et paré de couleurs vives ou blanches.

Du design, au tricotage en passant par l’assemblage, le processus de fabrication trouve son inspiration dans l’économie circulaire, en privilégiant un cheminement local et en utilisant les talents de la région. Les baskets, sont ainsi conçues dans l’atelier Ector situé à Romans Sur Isère, dans la Drôme. Des partenaires en Auvergne et dans le Rhône-Alpes collaborent pour les finitions des chaussures avec le jeune label de mode.

Ector a vu le jour en 2016 grâce au succès de la campagne de crowdfunding sur le site Ulule par une équipe passionnée, désireuse de promouvoir une mode plus respectueuse de l’environnement, mais aussi donner plus d’importance aux talents des régions française.

Conçues à partir de matériaux recyclés (PES issus de bouteilles plastiques, caoutchouc recyclé, colle sans solvant), les baskets Ector sont aussi … recyclable.

https://www.ector-sneakers.com

 

 

Ekyog

Si les jeans ne sont généralement pas du tout écologique, ceux la sont bien différents.

Les jeans Ekyog sont 100% bio, même la fermeture éclair est certifiée sans chrome et sans nickel.

Cette marque, la plus ancienne de notre liste, est née en 2003 avec une seule exigence : faire de la mode en s’interdisant “toute substance nocive pour votre

santé, et celle de notre planète”

Les produits sont confectionnés chez un partenaire de longue date et investit dans une démarche de développement durable, tant sur les aspects environnementaux que sociaux. Un jean bio pour moins de 100 euros ? Vous pouvez craquer et on vous fait une confidence, les jeans Ekyog sont aussi très tendance.

https://www.ekyog.com

 

La mode est la deuxième industrie la plus polluante après le pétrole.

Ces créateurs l’ont bien compris, et même les grandes marques, qui ont tardé à s’y mettre commencent à créer des collections plus écologiques.

En Chine, où sont fabriqués la plupart des vêtements, 70 % des cours d’eau sont pollués à cause des rejets toxiques lié à la fabrication du textile.

La production de vêtements et accessoires de mode émet chaque année 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre, soit plus que les émissions causées par le transport mondial.

Pour vous donner quelques chiffres, fabriquer un jean nécessite l’équivalent d’environ 10 000 litres d’eau.

Les consommateurs interrogés lors du Black Friday affirment ne porter que 30 % des vêtement de leur garde-robe régulièrement.

Et la pollution liée au textile ne s’arrête pas là, car l’entretien en machine à laver produit des microparticules de plastique qui vont tout droit dans l’océan.

Aberration écologique, le Black Friday l’est aussi.

Les Français ont dépensé l’an dernier plus de 632 millions d’euros lors de ce jour spécial hors solde ou certains articles sont à -70 %.

Une manne économique pour les acteurs du secteur de l’habillement, mais une journée extrêmement nocive pour l’environnement. Le Black Friday est de plus en plus décrié par les associations.

La surconsommation va de pair avec une production effrénée et des méthodes de production dangereuse pour les travailleurs des pays en voie de développement. Comme l’usine Rana Plaza au Bangladesh qui s’est effondrée en 2013 tuant 1200 personnes.

Des contrats de travail obscurs, une probabilité de travail infantile et heures à n’en plus finir.

L’environnement n’est pas seul victime de la consommation abusive des grandes enseignes de mode.

Les consommateurs ont le pouvoir !

Pour vous aider à vous retrouver, l’application Twist aide les consommateurs à connaître l’impact de leurs achats et à choisir des vêtements plus responsables et  éco-friendly. L’application propose des petites annonces pour ses utilisateurs qui peuvent vendre les vêtements qu’ils ne portent plus.

À plus grande échelle, les comportements changent aussi. La preuve, les fashion week de Berlin, Paris ou Londres ont ouvert leur portes il y a quelques années aux créateurs d’une mode respectueuse de l’environnement, utilisant des matières végétale ou du coton organique tout en protégeant les droits des employés.

Participez, vous aussi à cette tendance verte en découvrant ces nouveaux designers qui révolutionnent le monde de la mode.

 

N.B ©Spread Pictures

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*